Succès du 1er Open de France de Wushu Sportif Sanda & Taolu qui s’est tenu les 17 et 18 novembre 2012 au stade Charlety à Paris !

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Le 1er Open de France organisé par la Fédération Française de Wushu a rassemblé 244 compétiteurs de Taolu et Sanda représentant 11 nations. Les compétiteurs français ont enfin pu se mesurer à domicile à leurs homologues finlandais, italiens, espagnols, hollandais ou encore suisses.

Au cours de ces deux journées ont eu lieu des compétitions de Sanda et Taolu :

 

  • Sanda : déclinaison sportive et moderne des pratiques martiales chinoises très anciennes. La réglementation sportive du Sanda est élaborée dans les années 1980 dans le but d’adapter cette pratique martiale à l’efficacité redoutable en sport de compétition permettant l’expression des techniques martiales chinoises tout en garantissant l’intégrité physique du compétiteur.

Le Sanda se distingue des autres sports d’opposition par la surface originale utilisée, appelée « plateforme », de 8 mètres sur 8, surélevée à 80 cm du sol, et entourée d’un matelas de protection contre les chutes ainsi que de l’utilisation combinée des 4 techniques de bases pieds, poings, saisies, projections, propres aux arts martiaux chinois. Les compétiteurs, équipés de gants, plastrons et casques, s’affrontent dans une même catégorie de poids en deux rounds gagnants de deux minutes de temps effectif. Le KO est autorisé.

Les compétitions de Sanda ont été divisées en plusieurs catégories en fonction du poids (de -48,1 Kg à + de 90,1 Kg) et du sexe des candidats. La France a remporté 18 médailles d’or.

 

§  Taolu : sport de compétition, basé sur le principe d’une chorégraphie martiale, issue des arts martiaux chinois traditionnels. Les Taolu sportifs ont été créés dans les années 1950 par des experts mandatés par le gouvernement chinois pour répertorier les 600 principaux styles traditionnels et en faire la synthèse dans des formes standardisées et adaptées pour l’éducation physique et la compétition sportive. On retrouve dans ces formes deux courants principaux des arts martiaux chinois : les styles « courts » du Sud et les styles
« longs » du Nord. Le Taolu est un sport particulièrement spectaculaire rendu notamment populaire au cinéma par l’acteur Jet Li, plusieurs fois champion de Chine.

 
« Cet Open de France deviendra dans les années qui viennent l’une des compétitions majeures du circuit international, l’équivalent de ce que peut représenter l’Open de France de Judo », nous confie Hervé Baudoux, organisateur de l’Open, qui mise sur la participation de 32 nations, soit l’équivalent des pays représentés en Championnat d’Europe, pour la prochaine session
qui aura lieu en 2014.

Ce premier Open de France de Wushu sportif Sanda et Taolu marque pour la Fédération Française de Wushu une étape supplémentaire dans le développement mondial
du Wushu, avec à l’horizon 2020 la perspective d’intégrer le programme Olympique.

Informations pratiques :

Pour plus de renseignements www.ffwushu.fr

 

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »